Je suis chamane – explications

Je suis chamane en ce sens que je communique avec les esprits, que ce soit les défunts ou bien les animaux ou encore les esprits d’autres mondes de l’astral. Cela se fait naturellement.

Il y a les êtres qui me demandent de leur porter secours. Il m’est arrivé souvent de permettre le départ d’âmes de suicidés parce qu’elles me l’ont demandé. Aussi, des esprits d’autres monde arrivés là par des canaux de l’invisible et qui ne savent pas retourner chez eux. Les humains, les vivants qui ne perçoivent rien, ne comprennent pas l’ampleur d’ une telle tâche.

Personnellement, je demande toujours l’autorisation avant de mener une quelconque action concernant une entité, un phénomène, une présence.

Lorsque je viens chez une personne, je ressens tout, telle une antenne hyper-sensible. D’ailleurs je prends des baguettes parallèles ou un pendule pour situer dans l’espace le phénomène, la présence.

Le chamane a des perceptions extra-sensorielles, mais aussi il est un guérisseur. Il cherche les meilleures solutions pour aider la personne qui fait appel à lui. Il est efficace parce qu’il connait la méthode pour améliorer, nettoyer ou mettre en paix les êtres perturbateurs d’un lieu, d’une personne.

Je n’ai pas besoin de produits psychotropes pour partir en voyage chamanique. J’ai besoin de pratiquer la méditation, la prière, de vivre à un rythme équilibré.

Je suis souvent considérée comme une personne « spéciale », voire « perchée ». Sans doute parce que mes perceptions des mondes invisibles ne correspondent pas à la mentalité de l’humain d’aujourd’hui où il n’y a que ce qu’il voit qui est vrai.

La vérité décrite depuis des millénaires est bien qu’il y a d’autres mondes, d’autres systèmes de vie. Le monde physique n’est que la conséquence des mondes invisibles.

J’ai choisi de travailler avec les prières du bouddhisme tibétain parce que leur efficacité est merveilleuse pour nettoyer, équilibrer un lieu  perturbé..

Les gens qui font appel à moi, sont des gens eux-mêmes sensibles aux autres mondes. Ils en subissent les effets négatifs et ne savent pas les gérer.